ActualitéEconomie

Le Forum économique de Douala sur les starting block

0

Plus que quelques jours, la métropole économique abritera la première édition du Fed qui aura lieu du 23 au 25 mai.

« Je voudrais qu’on dise désormais que Douala a son forum à l’instar des  grandes villes du monde ; on parle du Forum économique de Tokyo, de Shangaï et bien d’autres. Il est question de construire une dynamique qui nous permettra de dire dès le 23 mai prochain que Douala a son forum» a indiqué Olivier Kinguè Molli, coordonnateur général du Forum économique de Douala. C’était mercredi, 19 mai dernier, lors de la conférence de presse donnée par ce dernier, en prélude au lancement de la première édition du Fed qui aura lieu du 23 au 25 mai prochain sous le thème : « l’occupation des sols, la grande distribution et la problématique du transport urbain à Douala: enjeux et défis pour une modernisation soutenue de la capitale économique».

Le Forum économique de Douala entend adresser les questions de développement et l’émergence de Douala à travers une synergie d’acteurs. Ces derniers  devront fournir à la Communauté urbaine des éléments techniques et scientifiques pour accompagner sa vision du développement de la ville. À  elle seule, la ville de Douala représente 60% du Pib national et certainement plus, 40% du Pib de la sous-région. Elle est le réceptacle de toute l’activité socioéconomique de la région du Littoral. Ce qui devrait faire d’elle la locomotive du développement du Cameroun et de la sous-région. « J’ai lu que le Cameroun souhaite atteindre des taux de croissance de l’ordre de 2% d’ici 2025 que le DSCE avait projeté. On ne va atteindre ces performances si la ville de Douala ne s’est pas développée. Si la ville de Douala n’a pas servi de locomotive. Comment va-t-elle servir de locomotive si l’on abandonne ce projet à la seule institution qui est la Communauté urbaine. Pour que ce développement soit réalisable, il faut des interactions positives», suggère le coordonnateur général du Fed.

Le Forum économique de Douala veut se démarquer des autres fora et sortir des schémas habituels en y apportant la dimension scientifique. « C’est la raison pour laquelle nous avons pensé qu’au-delà des idées que nous pouvons apporter, les journalistes, la société civile, les opérateurs économiques, il faut apporter une dimension scientifique au projet de développement de la ville de Douala. Ainsi, au-delà du coordonnateur général, il y a un comité scientifique piloté par le Pr Désiré Avom. C’est cela que nous avons apporté de nouveau afin de sortir des schémas habituels. Je crois que le forum économique de Douala s’inscrit dans cette perspective », justifie Olivier Kinguè

Célébration

Previous article

Tournoi Douala foot days .

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité