Actualité

Mairie de Douala : Plus de 100 jours après son élection, Roger Mbassa Ndine imprime sa marque

0

Malgré un contexte marqué par la crise sanitaire du Covid-19, le nouveau maire de la ville a engagé des initiatives qui produisent déjà des résultats, d’autres restent attendus.

Plébiscité au terme d’un scrutin très mouvementé le 4 mars 2020, Dr Roger Mbassa Ndine a pris les rênes d’une capitale économique aux défis immenses. Très vite, il a imprimé sa marque sur le plan social en réintégrant contre toute attente, les 10 ex-délégués du personnel de la Communauté urbaine de Douala (CUD), licenciés trois ans auparavant par son prédécesseur, pour avoir exigé une assurance maladie pour tous les employés. Cette réintégration est l’un des actes les plus symboliques perçus par les employés de la CUD et l’opinion, comme le signal d’une nouvelle approche dans le management de Mbassa Ndine.

Soucieux de la réorganisation et de l’amélioration du cadre de vie des citoyens, l’un de ses principaux points de projet de société de ses cinq années de mandature, le nouvel édile de Douala n’a pas tardé de lancer la campagne de contrôle de conformité des permis de bâtir et de régularisation des constructions érigées sans permis de construire dans la ville. Du 25 mai au 10 août 2020, cette opération qui est en cours, rappelle le maire de la ville, rentre dans le cadre de la mise en œuvre harmonieuse des documents de planification urbaine en vigueur et dans le souci d’accroître la maîtrise de l’occupation des sols dans la ville de Douala.

Pour Roger Mbassa Ndine, l’objectif de ce contrôle est de sécuriser les bâtiments et embellir la ville qui compte entre 800.000 et 1 million de constructions contre près de 10% de titres fonciers. Mais au delà de cette régularisation dont les résultats restent attendus, il y a la gestion de l’urgence de la crise sanitaire. Sur ce plan, le maire de Douala n’a pas eu de répit. Dès sa prise de fonction en plein Covid, il a mobilisé les ressources pour apporter une riposte à la pandémie. En concertation avec les mairies d’arrondissements de la ville et les entreprises, le maire de Douala a mis en place une stratégie de riposte contre le Covid-19.

Elle consiste à la fabrication et à la distribution des masques et gels hydroalcooliques aux populations dans les marchés, points de stationnement des transports en commun, établissements scolaires et chefferies. Une lutte menée avec dévouement par Mbassa Ndine, qui ne l’éloigne pour autant des autres priorités. Notamment l’assainissement des espaces marchands avec la nomination des nouveaux régisseurs. Tout comme celui des comptes de la CUD dont les résultats de l’audit, lancé depuis quelques mois restent attendus. C’est dire qu’au delà de ses trois mois de gestion jugés satisfaisants, la tâche du maire reste immense. Le premier conseil communautaire programmé le 19 juin 2020 et consacré à l’adoption du budget de l’exercice clos en 2019, lui permettra de se fixer une idée claire de la gestion des fonds générés par la CUD au cours de l’année écoulée. Un avant gout qui lui permettra d’entrevoir des perspectives pour son mandat en cours entamé le 6 mars 2020.

Mairie de Douala 4ème : Le budget s’équilibre à 1,8 milliard de FCFA en 2019

Previous article

Douala: Camrail sensibilise les usagers contre les accidents aux passages à niveau

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité