Actualité

Monatele : les conducteurs de mototaxis exhortés à s’acquitter de leurs taxes communales

0

C’est en substance le cri de Denis Émilien Atangana, conseiller municipal à la Commune de Monatele à l’endroit des conducteurs de mototaxis opérant dans la localité éponyme.

L’atmosphère est bien tendue à Monatele où une grève des conducteurs de mototaxis a perturbé l’ordre social de ces derniers jours. C’est dans la perspective de calmer les ardeurs et conscient de cette poudrière à conflit que le conseiller, par ailleurs fils de la localité, est monté d’un ton pour dénoncer ce qui ne va pas et apaiser les esprits.

Il déclare notamment apporter son soutien aux conducteurs de mototaxis de l’arrondissement qui grèvent depuis lundi. Les tracasseries connues par ces jeunes conducteurs abandonnés à eux-mêmes ayant fait de cette activité de transport leur gagne-pain sont inacceptables. Le commissaire de sécurité publique, ajoute-t-il, a créé un incident inopportun qui impose de le congédier afin que la paix sociale fasse son retour à Monatele.

Il poursuit en disant qu’il est incompréhensible qu’à un moment où cet arrondissement connait des pénuries de carburant, le Commissaire décide de saisir le carburant dit « frelaté » chez certains en laissant celui de « ses frères du même aire géographique et ethnique » au détriment des autochtones. Il relève que cette politique de deux poids deux mesures qu’il condamne, a de peu failli conduire, n’eût été l’intervention des autorités administratives et municipales les conducteurs de mototaxis à brûler le « petit, pauvre et minable » bâtiment qui abrite le Commissariat de sécurité publique et le Commissariat spécial d’un chef-lieu de département.

Il conclut en disant que les populations de Monatele dont il est mandataire en sa qualité d’élu local méritent du respect et de la considération. Et invite par ailleurs le patron de la police nationale à tirer toutes les conséquences sur le cas du Commissaire de sécurité publique devenu persona non grata auprès des populations à cause de ses actes inopportuns. Ces actes qui ont conduit aux tensions connues dans l’arrondissement ces derniers jours.

 

Avec (Actu Cameroun)

 

Peguy NGUETCHO

Douala 5e: Le nouveau siège inauguré

Previous article

Douala accueille le 3e séminaire interrégional d’information et de  sensibilisation

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité