Actualité

Occupation anarchique des trottoirs

0

La mairie de la ville introduit les amendes

Elles sont contenues dans l’arrêté N°038A/Cud/Cab-Maire/2021 portant interdiction et répression de l’occupation des trottoirs par les véhicules, motocyclettes, ou tous autres commerces dans la ville de Douala signé par le maire de la ville, Dr Roger Mbassa Ndinè.

Cet arrêté qui a pris effet dès le 22 juin dernier s’inscrit dans le cadre de l’implémentation du programme « Restituer le trottoir aux piétons» qui vise la libération des trottoirs et autres emprises du domaine public occupés de manière anarchique et illégale par divers activités informelles. Y sont contenues les infractions assorties de leurs amendes qui vont de 10.000 Fcfa à 250.000 Fcfa.

Les usagers ayant écopé d’une amende devront se rapprocher pour le paiement de la recette municipale de la Communauté urbaine de Douala sur présentation d’un procès-verbal dûment signé de l’agent Cud verbalisateur, précise l’édile de la ville. Aussi rappelle –t-il que tout défaut de paiement entraînera une mise en fourrière de l’objet cause de l’obstruction.

Tableau des infractions et des amendes

Nature de l’occupation irrégulière Montant des amendes
1 Stationnement d’une motocyclette sur le trottoir 10.000 Fcfa
2 Stationnement d’un véhicule ordinaire sur le trottoir 25.000 Fcfa
3 Établissement d’un commerce 25.000 Fcfa
4 Stationnement d’un véhicule pick-up sur le trottoir 50.000 Fcfa
5 Stationnement d’un véhicule gros porteur  sur le trottoir 200.000 Fcfa
6 Container 200.000 Fcfa
7 Dépôt de matériel de chantier 250.000 Fcfa
8 Dépôt de tout autre objet 10.000 Fcfa
  9 Établissement d’une laverie, d’un garage, d’un salon de coiffure, d’un bar ou d’une limonadière, d’une menuiserie et toutes autres activités analogues 25.000 Fcfa

11ème Journée internationale des veuves

Previous article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité