Actualité

OLYMPIADE NATIONALE DE LA ROBOTIQUE : DOUALA ACCEUILLE LA PREMIERE EDITION

0

 

Ils étaient une soixantaine de candidats  venus de plusieurs localités du pays  à y  prendre part   les  19 et 20 août 2022 et  tenter de  gagner   500 000Fcfa.   

 

Pour la première fois au Cameroun, les passionnés de la robotique ont eu l’occasion de s’affronter  dans le cadre d’Elviatech,  les olympiades de la robotique organisée à Douala  par Sparte Robotics  en partenariat avec Wilpf (Women’s International League for Peace and Freedom).  Les participants  venus de  Buea, N’Gaoundéré, Yaoundé Douala etc. se  sont constitués  en équipes de 2 ou 3 joueurs  et il y en a eu  22.

 

Au cours de cette édition inaugurale,  les candidats devaient passer par 5 ou 6 étapes dont le Line Follower   où ils sont conviés  à fabriquer  un robot autonome  qui doit suivre une ligne,  un robot labyrinthe,  qui doit être  capable tout seul de trouver l’issue  du dédale,   un robot sumo  qui est complètement  calqué  sur les compétition de sumo au japon. Au sujet des épreuves,  le Dg de Sparte Robotics, monsieur Jacques Eone  parle de  «  défi d’innovation pour les étudiants,  ils viennent avec les idées ; de défi  d’ingéniosité, on voit comment les robots des compétiteurs, en difficultés, tentent d’en   sortir.   En fait, nous avons organisé du ludique, mais il y avait beaucoup de technologie et d’apprentissage».

 Défi d’innovation , défi  d’ingéniosité

Les récompenses  sont principalement  pécuniaires,  on a un 1er prix  d’une valeur de 250 000F, un  deuxième de 150 000 et  un troisième de 100 000 F.  Il existe  aussi la possibilité    de faire partie de l’équipe internationale. Pour le profil des candidats, la compétition était  ouverte à tout le monde. Pas besoin d’être muni d’un background technologique pour être passionné de robotique, « un journaliste, un ingénieur, un enseignant n’importe qui peut en être intéressé »,  rassure monsieur Eone

 

D’après les organisateurs, l’un des objectifs  de la compétition est  de créer des projets à fort impact social.  Ils  travaillent spécialement en 2022, disent-ils,  sur la robotique mobile qui pourrait permettre aux  jeunes de fabriquer des jouets ou des robots qui sont généralement importés d’ailleurs.     En mettant ensemble  les entreprises, les universitaires,  les chercheurs et chercheurs indépendants  opérant dans le domaine de la robotique,  Elviatech  visait aussi à susciter   les échanges sur le sujet notamment les méthodes  et  la   construction des robots et naturellement les robots utiles.

La robotique  peut contribuer  et de manière significative au développement économique des pays africains.  Cette  première édition avait pour thème, « la Robotique, facteur d’industrialisation » « Elle  va entrer dans l’histoire des annales de l’olympiade  et nous entendons parfaire l’organisation  dans les prochaines années pour que la compétition de la Robotique prennent corps au  Cameroun », confie un encadreur qui croit par ailleurs que pour ce coup d’essai ce fut un coup de maitre.

TOURNEE DU DR ROGER MBASSA NDINE DANS LES COLLECTIVITES TRADITIONNELLES: LE MAIRE ANNONCE DE BONNES NOUVELLES POUR LE CANTON BASSA

Previous article

PROJET GARDEN COMMUNITY 1 DE YASSA : LA MISE AU POINT DE LA PROMOTRICE BRIGITTE SOPPO NGALLE

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité