Ici Les Cités

Diplomatie Antoine Ndzengue est le nouveau Consul honoraire de Suisse à Douala

0

Signé le 28 octobre 2020 par le président de la République, il a reçu son exequatur jeudi 11 mars dernier dans les service du gouverneur de la région du Littoral.

Protéger et défendre les intérêts de la Suisse et de ses ressortissants établis ou de passage dans la circonscription consulaire  de Douala ; favoriser le développement commercial, économique, culturel et scientifique entre le Cameroun et la confédération Suisse sont entre autres missions assignées au nouveau Consul honoraire désigné de Suisse à Douala, en la personne de M. Antoine Ndzengué. Signé le 28 octobre 2020 par le président de la République, le nouveau consul honoraire a reçu son exequatur jeudi 11 mars dernier dans les service du gouverneur de la région du Littoral. Il exercera ses fonction dans le strict respect de la convention de Vienne du 24 avril 1962 qui recommande le respect mutuel et la courtoisie, lui a rappelé le gouverneur, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua.

De son côté, outre la défense des intérêts de la Suisse et de ses ressortissants établis ou de passage dans la circonscription consulaire  de Douala, le nouveau consul entend dans l’immédiat relance les activités du consulat restées en hibernation depuis quelque temps. « nous plaçons notre action sur l’angle de la relance parce que le consulat de Suisse à Douala a connu une longue période d’hibernation pendant quelques années. Nous allons relancer la machine, prendre le relais de tout ce qui a été fait», a-t-il confié. Avant d’ajouter «  nous également à cœur de lancer les relations économiques  bilatérales  entre nos deux pays. La Suisse a beaucoup de potentialités au plan bancaire et des crédits, de l’autre côté, nous avons des terres qui sont restées vierges, à cet effet,nous allons essayer d’être ce lien qui va rapprocher l’économie camerounaise aux investisseurs suisses.» En effet, les relations entre le Cameroun et la Confédération helvétique sont a ancienne et séculaires. Les premiers contacts remontent  au 19ème siècle avec l’arrivée sur les côtes camerounaises de la mission de Bâle. Le consulat de suisse à Douala fut ouverte en 1962.

Patrick bihel.

ENTREPREUNARIAT FEMININ: 400 femmes à former chaque année à Douala

Previous article

Assemblée générale de la smid

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *