ici la cité

Douala Les parkings en mode digitalisation

0

Dénommé Ez park, le projet de digitalisation des parkings dans la métropole économique a été présenté mercredi, 3 novembre 2021

La Communauté urbaine de Douala par ce projet opère à coup sûre, une mini révolution dans la gestion des parkings à Douala. Présenté mercredi, 3 novembre 2021 aux hommes et femmes de média au cours de la conférence donnée à cet effet, cette innovation technologique présente des avantages innombrables. À savoir la modernisation et la dématérialisation du stationnement, les gains de temps, la sécurisation et la traçabilité des recettes de stationnement qui représente une importante source de recettes pour les municipalités, la réduction des dépenses d’impression de papier. Aussi, vient-il résoudre la sempiternelle question du manque de pièces de monnaie.

Dans la plupart des villes camerounaise et particulièrement à Douala, le parking est un problème qui fait partie des causes du désordre urbain dans la métropole économique que s’est engagé à combattre l’exécutif communautaire. Dans le but de restituer à la métropole économique son éclat d’antan et faire d’elle une ville où il fait bon vivre. Loin du visage hideux qu’il présente aujourd’hui. « Ez park est une application numérique qui permet de moderniser la ville. L’on part du constat que les embouteillages qui pénalisent les opérateurs économiques de la ville sont aussi dus au stationnement anarchique. À travers mes multiples déplacements, je me suis rendu compte que le problème de parking est un problème majeur.  Voilà comment l’idée m’est venue de créer cette application. C’est une application destinée à l’Afrique. En tant que camerounaise, j’ai tenu à commencer au Cameroun, mais je suis déjà très avancée au Nigéria et en Zambie qui sont les prochains pays. Ça vient en réponse à cette problématique des bidonvilles», confie Caroline Sack Kendem, Ceo de Easy parking, l’entreprise en charge de la mise en œuvre de ce projet. D’où la nécessité « d’aménager les parkings ; réglementer l’utilisation de ces parkings  qui sont pour la plupart d’entre eux occupés par plusieurs types d’activités informelles qui sont la source d’une évasion importante de recettes », soutien Hervé Patrick Ambatta, conseiller technique à la Cud. Avant d’ajouter « parce que aujourd’hui, il faut savoir quels sont les parkings où je peux garer, quels sont ceux qui sont payants ou qui ne le sont pas, auprès de qui il faut payer, bref autant de préoccupations auxquelles le projet Ez park va essayer de répondre.»

Comment cela va-t-fonctionner? Les  usagers devront télécharger  l’application Easy park, (Ez park) dans leurs smartphones via google apple. Ouvrir un compte Ez park qui sera approvisionné à hauteur 1.000 Fcfa. Et à partir duquel se fera le paiement des frais de stationnement qui sont de 100 Fcfa l’heure. « Une fois que vous vous êtes  garés, vous n’avez plus à être prêt de votre véhicule quand vous êtes en fin de stationnement. Ce support technique vous enverra une notification 10 minutes avant pour vous prévenir qu’attention vous êtes à la fin de votre stationnement», explique Carole Sack Kendem. La phase pilote de ce projet sera lancé à la place du gouvernement au quartier administratif de Bonanjo. Près de 200 parkings sont disponibles. Ce projet générera près de 400 emplois directs a-t-on appris. Il permettra également une meilleure collecte des recettes estimé 5 à 6 fois plus importante que la collecte manuelle.

 

 

 

 

 

Cameroun : Ecobank Cameroun sensibilise sur la santé mentale

Previous article

LES GRANDES REALISATIONS DU RENOUVEAU S’EXPOSENT A DOUALA

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in ici la cité