communiqué presse

Publicité

0

Le maire de la ville siffle la fin de la récréation

Dans son communiqué du 16 juillet dernier, le premier magistrat de la ville à prescrit des mesures d’assainissement de ce secteur. Entre autre, la publication au plus tard le 1er novembre prochain d’une liste des régies accréditées.

Soustraction par tous moyens au reversement de la redevance publicitaire,  non reversement quasi-systématique de la redevance sur les enseignes publicitaires,  non reversement quasi-systématique de la redevance des véhicules publicitaires, violation des zones d’exclusivité octroyée par la Cud, implantation anarchique des panneaux publicitaires dans toute la ville sont entre maux qui minent le secteur de la publicité dans la ville de Douala tels que observé par l’ensemble des acteurs du secteur au cours de ces six derniers mois.

Fort de ce désordre, le maire de ville, Dr Roger Mbassa Ndinè est soucieux de mettre fin à ce désordre et de réguler le secteur. Ceci passe par la publication au plus tard le 1er novembre prochain d’une liste des régies accréditées dans la ville informe, l’édile dans un communiqué rendu public le 16 juillet dernier. Dans le cadre du renouvellement des accréditations, tout régisseur qui n’aura pas réglé la totalité des quotes-parts au titre de l’exercice 2021 au plus tard le 30 septembre prochain se verra exclu d’office.   Les cautions seront systématiquement retenues, dans le respect de la réglementation en vigueur. Et toute  régie qui n’aura pas versé sa caution ne pourra bénéficier d’accréditation, prévient le communiqué du maire de la ville. il réitère au régulateur de  mettre en œuvre toutes les prérogatives que lui reconnait la règlement local de la publicité en ses articles  54, 55 afin d’assainir définitivement le secteur de  la publicité dans la ville de Douala.

Lutte contre le désordre urbain

Previous article

Eau minérale

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.