Ici Les Cités

AMENAGEMENT DU DRAIN DE NGNIM

0

 

Déguerpissement en perspective, le maire explique…..

Le projet d’aménagement du drain de  Ngnim, sur le tronçon Happy Sport-Parcours Vita a fait l’objet  le 2 mars dernier d’une rencontre entre le maire de Douala et les différents occupants du site ».

En prélude aux travaux    et pour anticiper sur  les prochaines saisons de pluie, le maire de Douala, Dr Roger Mbassa Ndinè a tenu à expliquer aux populations en quoi consiste le projet à mettre en œuvre dans les jours à venir :  « Il s’agit de  la réhabilitation et de  la  modernisation du Parcours Vita. C’est un Parcours Vita new-look que vous allez voir dans  un   ou un  an et demi.  Ce sera vraiment quelque chose de joli,  je peux  vous  l’assurer parce que nous avons le souci  de faire beau. Il y aura dehors le car-Wash,  à l’intérieur  beaucoup de nouveautés que vous allez découvrir. Un  important complexe  doit être construit   pour embellir cet espace de loisir. Nous veillerons à ce que les végétations soient protégées car le Parcours Vita   est un poumon vert. Il permet d’absorber du gaz carbonique  et de nous donner l’oxygène »

Le maire a annoncé pour bientôt la reconstruction de  la barrière pour sécuriser le site. En même temps il a mis  en garde ceux qui s’amuseront à la détruire ou à  passer derrière pour faire des remblaies, ils en seront pour leurs frais, a fait savoir Dr Mbassa Ndinè. Quant au démarrage  effectif des travaux,  cela ne saurait  tarder.  L’exécutif municipal est en concertation avec les opérateurs intéressés.   Le projet d’aménagement du drain de  Ngnim sur le tronçon Happy Sport-Parcours va mettre les riverains à l’abri des inondations.  Il sera question de libérer les emprises de drains de 10 mètre de chaque côté   et l’agrandir de 8 mètres de plus. A l’arrivée sa largeur devrait atteindre 28 mètres. Après aménagement,    il y aura  en plus,  pour le   confort  des riverains des  bancs publics et des espaces verts.

Une atteinte  à  la propriété domaniale, celle de l’Etat

Au-delà de la présentation du projet,  le  maire  a expliqué également  l’impact de sa  mise en œuvre.   Elle va   nécessairement entrainer  des  déguerpissements   puisque les populations  ont érigé illégalement les constructions sur les emprises du drain, une atteinte  à  la propriété domaniale, celle de l’Etat, a déploré monsieur le maire. Celui-ci  a saisi l’opportunité de cette séance d’explication  pour rappeler à son auditoire   le cadre juridique qui entoure l’opération à  mener  dans les jours prochains avant de conclure sur ce point : « la loi fait obligation au maire de libérer les emprises publiques ».  Selon  une source proche de la mairie, à l’origine le Parcours Vita   était un domaine de 60 ha, mais  à force d’être grignoté par les occupants illégaux, il est aujourd’hui de moins de 40 ha.

La rencontre de ce jour  était « une réunion  d’information »  a relevé le maire qui    s’est dit très satisfait  des échanges :   « quand on veut entreprendre une action, il est bon que les populations en soient informées  et en comprennent le bien fondé.    En démontrant le bien fondé du projet, certains nous ont dit d’aller plus loin s’il le faut  parce que  conscients  en effet de ce que les inondations sont un danger pour les uns et les autres et  ce qui va être le sera le sera dans  leur intérêt.   Je pars d’ici très satisfait car le sens de l’intérêt public a prévalu tout le long des échanges ».

Sur la question épineuse des indemnisations, le maire ne s’est pas dérobé : « les populations seront déguerpies.    L’évaluation des indemnisations a  déjà été faite. Je  ne voudrai  pas donner le montant mais il est connu. Nous avons déjà envoyé la liste des personnes impactées, nous attendons le décret d’indemnisation ».

 

DISTINCTION :LE PRIX DE L’INNOVATION 2021 ATTRIBUE A LA SCB CAMEROUN

Previous article

JIF 2022: LES RIDEAUX SONT TOMBES SUR LA 3eme EDITION DE » EKID’ELLES »

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *