culture

Compétition D’jino art

0

L’acte 1 est lancé

Organisé par les Brasseries du Cameroun à travers sa marque fruité D’jino cocktail, la compétition a été lancée mardi, 29 juin dernier à Douala. Elle est destinée aux amoureux des arts plastiques.

Qui sera le premier lauréat de cette compétition. La réponse sera connue dans deux  mois. Au cours desquelles, les férus des arts plastiques, rivaliseront de créativité, de génie et d’ingéniosité au cours de cette compétition de D’jino art concept qu’organisent les Brasseries du Cameroun à travers sa marque de jus fruité, D’jino cocktail de fruit. Le lancement a eu lieu mardi, 29 juin dernier dans la métropole économique au cours de la conférence de presse de lancement.

Il faudra être de nationalité camerounaise, être âgé de 15 à 35 ans pour participer à cette compétition. Elle se déroulera dans toutes les régions du pays, puisque les inscriptions se feront à travers le digital sur la page D’jino Cameroun. «La compétition se déroulera par région ; partout où vous trouverez au Cameroun, vous pourrez participer à cette compétition tout simplement parce que les inscriptions se feront sur le digital à travers la page D’jino Cameroun où les candidats auront des amples informations sur comment participer et comment faire valoir ses œuvres», explique Yves Djoko, chef produit D’jino à la Sabc. La finale nationale se déroulera dans la métropole économique. Elle  sera précédée de deux finales régionales qui se tiendront à Douala et Yaoundé et à l’issue desquelles seront retenus les dix finalistes. Les gagnants se partageront la cagnotte de 3 millions Fcfa.

Selon Yves Djoko, « Le concept D’jino art, pour cette première édition, veut redonner du sourire à tous les artistes peintres. L’idée étant de donner une belle visibilité à tous ces amateurs et professionnels de l’art plastique globalement et de mettre en lumière leurs œuvres. Vous savez la marque D’jino est une marque premium qui a une explosion de saveur. Au-delà de la saveur, nous voulons faire une explosion de talents. Donner à tous ces jeunes qui ont du talent et la passion de l’art plastique de faire montre de leurs talents et surtout d’avoir une plus grande visibilité et de gagner 3.000.000 Fcfa qui est la cagnotte qui sera partager à tous les gagnants . Au-delà de cette cagnotte, ils bénéficieront d’accompagnement de la visibilité nécessaire». La compétition se déroulera sous le regard bien veillant de la fine fleur des artistes camerounais qui constitue le jury. Ces derniers mettront sur « la profondeur des œuvres, l’originalité, les tons, et la simplicité des œuvres» a confié Didier Djoko, membre du Jury. Ce concept vient substituer le crayon de D’jino qui lui était destinée aux tout-petits. «Ce concept ouvrir un large spectre par rapport au Croyon de D’jino qui était destiné aux tout-petits et dessinateurs», soutient Alain Takeuben, chef segment boissons gazeuses à la Sabc

 

Insécurité frontalière en zone Cemac

Previous article

Droits fonciers des peuples autochtones

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in culture