Ici Les Cités

Douala : le village Yassa lance son comité de vigilance pour lutter contre le désordre urbain

0

Il a été présenté aux autorités le 7 novembre 2020 par l’Association des ressortissants de Yassa pour le développement (Arydel).

Une quinzaine de volontaires pour veiller à l’ordre et à la propreté à Yassa. C’est la mission assignée au comité de vigilance adoubé par les autorités le 7 novembre dernier. Par cette reconnaissance, ces jeunes sont investis d’alerter les autorités en cas de désordre urbain (stationnement anarchique des mototaxis, des comptoirs…), présence suspecte aux heures indues des personnes inconnues à Yassa. A contrario, a mis en garde l’adjoint au sous-préfet de Douala 3, « ces jeunes ne devront ni interpeller les personnes, ni se substituer à la police. Les mauvais grains du groupe y seront extirpés et punis selon la loi ».

Message bien reçu par ces derniers qui ont promis d’être la sentinelle de Yassa. Une séance de travail avec le président d’Arydel, Robert Nganguè, initiateur du projet, a permis aux jeunes volontaires de s’accorder sur les missions et objectifs attendus du comité de vigilance. « Yassa est un bien commun », ont-ils reconnu en lançant un appel à la synergie des efforts pour maintenir Yassa, vitrine et porte d’entrée Est de la capitale économique dans un état flamboyant et attrayant.

Pour Robert Nganguè, « l’idée d’un comité de vigilance naît d’une préoccupation grandissante du désordre et de l’anarchie qui portent atteinte à la tranquillité publique et aux aspirations de bien-être à Yassa ». Il a donc semblé important, a-t-il indiqué, d’essayer d’imaginer des solutions locales pour tordre le coup à se désordre. Si la tâche est ardue, le président d’Arydel se dit confiant sur l’engagement du comité de vigilance et surtout le civisme des populations. Mais le recours à la police municipale ne sera pas exclue en cas de besoin pour maintenir Yassa propre et belle.

CUD : le budget déjà réalisé à 46%

Previous article

Douala : des avocats tabassés par la police dans un palais de justice

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *