Actualité

Festival Musina 4ème édition: Toto Guillaume et Ekambi Brillant en timoniers pour rehausser l’évènement.

0

Festival Musina 4ème édition: Toto Guillaume et Ekambi Brillant en timoniers pour rehausser l’évènement.

Les deux sommités de la musique camerounaises se produiront pour une première fois dans un  grand spectacle  à Jebalè.

Les populations de Jebalè et tous ceux qui effectueront le déplacement sur l’île pour la 4ème édition du festival Musina ont de quoi se sentir particulièrement heureuses. Car, ils accueilleront pour une première fois deux grosses pointures de la musique camerounaise et non des moindres,  Toto Guillaume et Ekambi Brillant.  Les deux artistes apparentés de l’île se sont proposé à se produire gracieusement au cours d’un spectacle géant dans le cadre de ce festival  à Jebalè. « Nous sommes bénis », déclare Armel Ndoumbè, le jeune promoteur de l’évènement.

L’autre grande surprise réservée aux festivaliers en préludes à ces différentes manifestations par les organisateurs est la conférence que donne l’imminent professeur Mbonji Edjenguelè   ce vendredi 12 février au Débarcadaire à Bonassama, date du lancement du festival. Une conférence sur le thème «  Jéki la njambè ‘a inônô », Homme-dieu, héros du Masô ma ndala ; Jalons pour la Renaissance Africaine. Thématique en rapport avec un retour aux sources  prôné aux jeunes à travers cet évènement par Armel Ndoumbè, président du comité d’organisation. « Les jeunes ont pris le flambeau pour faire de l’île un lieu attractif où il fait bon vivre. Nous voulons aller au-delà de ce que n’ont pas pu faire nos parents.  Nous invitons tous ceux qui se sentent concernés à se mettre dans cette dynamique », indique-t-il d’un ton déterminé.

Un double exploit pour ce ressortissant de ce petit village insulaire sawa, situé à moins de 15 minutes de Douala par voie maritime, qui passe d’une destination  touristique et  subitement à une destination culturelle et artistique. Plusieurs personnes se bousculent déjà pour y assister. Plus d’une soixantaine sont déjà enregistrée à ce jour.

Des petits plats dans les grands pour les organisateurs qui, à travers  la présence de ces trois sommités, ceux  de la musique et l’autre de l’anthropologie, apportent une autre coloration à cet évènement.

Un rendez-vous qui se tiendra pendant trois jours, du 12 au 14 février, pendant lesquels le public aura à découvrir toute la beauté et  les toutes  facettes culturelles de cette île.  Que ce soit à travers les  contes, les  récits sawa, la danse, la gastronomie  ou la pharmacopée traditionnelle qui a fait ses preuves ces derniers temps avec le Covid 19.

D’autres attractions seront également au menu. Notamment les marches sportives sur du sable et écotourisme en pleine nature et dans un espace encore vierge.  Les festivaliers friands de la nage pourront aussi bénéficier de la douceur des eaux du Wouri.

Tout un cocktail d’activités pour faire  de ce festival une belle fête.

 

 

Mutilations génitales: la mairie de Douala dit non à l’excision

Previous article

Entreprise : la SMID mise sous administration provisoire

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité