politique

BUDGET 2023 L’ASSEMBLEE NATIONALE SUPPRIME LES MICROS PROJETS

0

La Chambre basse du parlement  camerounais a supprimé la dotation allouée aux députés pour la réalisation des micro-projets.

D’un montant de 8 millions de nos francs, cette enveloppe était allouée à chacun des 180 députés siégeant à l’Assemblée nationale  à chaque exercice budgétaire pour la réalisation, dans leurs circonscriptions électorales respectives, de microprojets dits parlementaires, notamment en matière de services sociaux de base. Et c’est le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) qui affectait ces fonds aux députés via la fameuse ligne 65. Mais dès l’exercice budgétaire 2023, cette ligne budgétaire n’existera plus. Ainsi en a décidé le gouvernement. Cette dotation prise en compte par le budget du Ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire a été supprimée. Une décision saluée par certains élus de la nation notamment ceux du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn). Ces derniers relèvent le manque d’un dispositif officiel relatif au contrôle a posteriori de l’utilisation de ces fonds pour les besoins de la cause et donc, de l’effectivité des réalisations au profit des populations.

Il revient désormais à l’État central et aux collectivités territoriales décentralisées de réaliser ces investissements.

 


CONCOURS DE L’ECOLE LA PLUS PROPRE DE DOULA : LE GROUPE SCOLAIRE ESPERANCE DIVINE EST CHAMPION 2022

Previous article

FILIERE BOIS: L’UPAE MET EN EVIDENCE UN POTENTIEL D’ENVIRON 560.000 CREATEURS D’EMPLOIS

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.